Cogeco

Logo Cogeco

 

Cogeco est principalement active dans les domaines de la télédistribution, d’accès à Internet, de la téléphonie et de la radio. 

Via Cogeco Média, elle exploite 23 stations de radio (22 au Québec), ainsi qu’une agence de nouvelles radiophoniques, Cogeco Nouvelles.

95 % des recettes de l’entreprise sont issues de la filiale Cogeco Communication, tandis que 5 % relèvent de Cogeco Média.

Nombre d’employés : 4 500, dont 1700 au Québec (au 31/08/2019)

Lieux d’activités : Québec, Ontario et États-Unis 

Filiales :
Cogeco Média (100 %)
Cogeco Communication inc. (100 %)

Chiffre d’affaires :
(au 31/08/2019)
Revenus totaux : 2 milliards 444 millions $
Actifs totaux : 7 milliards 125 millions $
Bénéfice : 443,5 millions $

Président exécutif du conseil d’administration : Louis Audet

Président et chef de la direction de Cogeco et Cogeco Communications : Philippe Jetté

Président de Cogeco Média : Michel Lorrain

Principaux actionnaires (droits de vote) :
Gestion Audem (famille Audet) : 71,29 %
Rogers Communications : 11,76 %
Autres actionnaires : 16,96 %

Sites web : http://corpo.cogeco.com, https://www.cogeco.ca/fr/, https://www.cogecomedia.com

1- TÉLÉDISTRIBUTION ET TÉLÉVISION

Au Canada, Cogeco Communications utilise le vocable Cogeco Connexion au Québec et en Ontario ; aux États-Unis (onze états de l’Est, du Maine à la Floride) celui d’Atlantic Broadband.

L’entreprise utilise un réseau hybride de câble coaxial et de fibre optique.

Elle comptait, en date du 31 août 2019, 2,7 millions de clients sur l’ensemble de ses services. Ceux-ci sont répartis de la manière suivante : 1,2 million pour l’accès à Internet, 1,0 million pour la télédistribution et 0,5 million pour la téléphonie.

Parts de marché parmi les principaux distributeurs au Canada (par câble, satellite ou protocole Internet), en 2018 : 6,6 % des abonnés et 6 % des revenus.  

Par ailleurs, Cogeco est propriétaire de 6,73 % des actions de la Chaîne d’affaires publiques par câble (CPAC).

2- RADIO

La compagnie est propriétaire de 23 stations de radio (22 au Québec et une et une à Hawkesbury en Ontario), dont trois FM francophones dans le marché de Montréal. Cela va à l’encontre de la politique du CRTC empêchant une entreprise de posséder plus de deux stations commerciales de même langue et diffusant sur la même bande (FM) dans un marché où l’on en trouve plus de huit. Le CRTC a tout de même autorisé Cogeco à conserver toutes ses stations à Montréal, parce que l’une d’elles est de format parlé, format qu’on retrouvait souvent il y a quelques années sur la bande AM, et que l’organisme réglementaire a aussi voulu assurer la viabilité à long terme de la seule station privée axée sur l’information et les affaires publiques dans ce marché.

La société détient aussi des licences à Québec, en Mauricie, en Estrie, en Outaouais, dans les Laurentides, au Saguenay et en Abitibi. Elle exploite les bannières Rythme, 98,5, FM 93, CKOI, Planète, WOW et Beats.

Bien que le groupe ne soit principalement présent qu’au Québec, ses revenus représentaient en 2018 (sans compter l’acquisition de 10 stations de RNC Média qui a été approuvée en octobre 2018) 7 % des recettes de l’ensemble des stations de radio au Canada et 30 % de l’écoute de celles de langue française. Pour ce qui est des stations francophones montréalaises, Cogeco récolte 44 % de l’écoute (automne 2018).

L’organigramme des propriétés de l’entreprise établi par le CRTC se trouve à l’URL : https://crtc.gc.ca/ownership/fra/cht043c.pdf

(Mise à jour : décembre 2019)