Rogers

  

Rogers combine à grande échelle des actifs de télédistribution, de télécommunication et d’audiovisuel. Le plus important fournisseur de téléphonie sans fil au Canada est aussi présent dans les services Internet, la téléphonie résidentielle, en domotique et dans les sports. L’entreprise détient par ailleurs environ 12,85 % des parts de Cogeco. Le 15 mars 2021, Rogers annonçait une entente visant l’acquisition des actifs de Shaw, important acteur des télécommunications canadiennes. Cette transaction évaluée à environ 26 milliards $ est en attente d’approbation des instances réglementaires1

Nombre d’employés : 25 500 (31/12/20) dont 3 000 au Québec  

Lieux d’activités : Canada

Sous-divisions :
Cable
Media
Sans-fil

Chiffre d’affaires :
(31/12/20)
Revenus totaux : 13,916 milliards $
Actifs totaux : 38,854 milliards $
Bénéfice net (perte) : 1,592 milliards $

Actionnaires (droits de vote) :
Famille Rogers (Rogers Control Trust) (97,52 %)
Actionnaires publics (2,48 %)

Président du Conseil d’administration : John A. Macdonald

Président et chef de la direction : Tony Staffieri

Sites web : www.rogers.com, www.rogersmedia.com 

1- SERVICES SANS FIL

Rogers communications est le premier fournisseur de services sans fil au Canada avec ses 10,9 millions d’abonnés à travers le pays. L’entreprise est créditée de 31 % du marché canadien des produits sans fil en 2020. La filiale est détentrice des marques Rogers, Fido et Chatr, ainsi que de 50 % des parts de Glentel Inc, un détaillant de produits et services sans fil.

Ce secteur d’activités représente 61 % des revenus de la société en 2020, pour une somme de 8,530 milliards $.

2- CÂBLE

Rogers est le troisième télédistributeur en importance au Canada. Il compte 1,5 million d’abonnés, soit 15,3 % du nombre total de clients des principaux fournisseurs de ce type de service (câble, satellite et IPTV) au Canada. Il fait surtout affaire en Ontario, au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve.

Son système hybride de câble coaxial et de fibre optique offre aussi des services Internet (2,598 millions de clients) et de téléphonie filaire.

Ce secteur représente 28,35 % des revenus totaux de la compagnie.

L’entreprise détient 5,65 % des droits de vote de Cogeco Communications inc. 

3- RADIO

Rogers Médias inc. est le deuxième plus important radiodiffuseur avec 55 stations AM et FM situées dans l’Ouest du Canada, en Ontario et en Nouvelle-Écosse. En 2019-2020, l’entreprise détenait 13,8 % des revenus totaux de la radio commerciale au Canada.

Parts de marché en 2019-2020 : 11 % de l’écoute en langue anglaise
Parts des revenus en 2019-2020 : 16,9 % des recettes de la radio de langue anglaise, soit 159,1 millions $

4- TÉLÉVISION

Dans le secteur de la télédiffusion, Rogers exploite le réseau généraliste City qui compte des stations dans sept grandes villes canadiennes dont Montréal et le réseau multiethnique Omni qui en comporte cinq.

L’entreprise contrôle six services spécialisés : Sportsnet, Sportsnet One, Sportsnet 360, Outdoor Life Network, FX (80 %), FXX (80 %). Elle opère Today’s Shopping Choice (TSC), un service de téléachat, et le service de vidéo sur demande nommé Rogers On Demand.

Rogers détient aussi des intérêts dans les chaînes NBA TV (75 %) et Leafs TV (75 %).

Sa part de l’écoute anglophone s’élève à 8,9 % en 2019-2020. Ses revenus dans ce secteur sont de 894,6 millions de dollars. Cela représente 14,5 % des recettes de l’industrie télévisuelle.

Rogers possède également 50 % de Dome Productions et 41,58 % de La Chaîne d’affaires publiques par câble (CPAC).

Pour en savoir davantage sur les divers actifs de Rogers dans les domaines de la radiodiffusion et des télécommunications, nous vous invitons à consulter les organigrammes de propriété du CRTC qui s’y rapportent, dont celui-ci : https://crtc.gc.ca/ownership/fra/cht027.pdf

5- MAGAZINES 

En mars 2019, Rogers a cédé ses derniers magazines (Maclean’s, Châtelaine et Chatelaine, Todays’s Parent, Hello! Canada, Canadian Business et Flare) à St. Joseph Communications qui publie notamment Toronto Life et Fashion Magazine. Le groupe avait vendu L’actualité à Mismash Média en 2016, fermé Loulou et s’était départi des titres destinés à des clientèles d’affaires et professionnelles (santé, services financiers, vente au détail et marketing). L’entreprise a déjà été le plus important éditeur de magazines au pays.

6- AUTRES ACTIVITÉS 

Rogers possède les Blue Jays de Toronto (baseball majeur), ainsi que le stade dans lequel le club opère. Il détient aussi une participation de 37,5 % dans Maple Leaf Sports & Entertainment qui est propriétaire d’équipes professionnelles établies à Toronto : Maple Leafs (hockey), Raptors (basketball), Toronto FC (soccer) et Argonauts (football).

Le groupe exploite la chaîne Rogers de commerces de détail pour ses différents produits.

Mise à jour : février 2022

Notes

[1] Les informations de ces portraits sont extraites pour la plupart des rapports financiers, sites internet et documents publics fournis par les entreprises ainsi que des données ouvertes du CRTC.