Concentration
des médias

Les mouvements de propriété dans l'industrie des médias se succèdent à un rythme très rapide et atteignent une ampleur de plus en plus grande. Le phénomène de "convergence" fait en sorte que naissent de véritables empires médiatiques, présents dans tous les types de médias. Ainsi, au cours de la seule année 2007 au Canada, Astral a avalé Standard (radio), CanWest a mis la main sur Alliance Atlantis (Canaux spécialisés), Quebecor a fait l'acquisition de Osprey Media (journaux), alors que CTVglobemedia et Rogers ont partagé les actifs du groupe CHUM (télévision conventionnelle et spécialisée).

Au Centre d'études sur les médias, nous suivons de près ces mouvements. Nous proposons ici un ensemble de travaux sur la propriété des médias québécois et canadiens.

  • Une première série de documents en format pdf peut être téléchargée. Ceux-ci concernent la propriété des médias québécois et canadiens (janvier 2008) : en quelques pages incluant graphiques et tableaux, ces textes présentent un sommaire de la situation dans chaque secteur ainsi qu'un apeçu des principaux débats au Canada sur la question.

    - Télévision
    - Radio
    - Quotidiens
    - Hebdomadaire
    - Principaux débats

  • Une seconde série de textes présente les douze plus importants groupes médiatiques canadiens (à jour en janvier 2008). Qui en sont les propriétaires ? Quels sont les actifs de chacun ? Quelle place occupent-ils dans leur marché respectif?

    - Astral Média
    -
    BCE
    - CTVglobemedia
    -
    CanWest
    -
    CHUM
    -
    Cogeco
    -
    Corus Entertainment
    -
    Power Corporation
    -
    Quebecor
    -
    RNC Media (Radio Nord)
    -
    Rogers Communications
    -
    Shaw Communications
    -
    Torstar
    -
    Groupe Transcontinental

  • Six études plus consistantes, conduites depuis 2001, jettent un éclairage sur plusieurs dimensions de la concentration.

    1. Les politiques relatives à la propriété des médias dans certains pays étrangers (Rapport préparé pour la Société Radio-Canada), juin 2007.

    Ce document décrit les principes généraux sur lesquels quatre États (Australie, États-Unis, France et Royaume-Uni) et l'Union européenne appuient leur intervention concernant la concentration de la propriété des médias. Il décrit aussi, dans les grandes lignes, les modèles d'application qu'ils ont retenus ainsi que l'actualité récente.

    Vous pouvez consulter le document synthèse ou les textes préparés par des collègues experts de ces questions dans leur pays respectif: Australie par Jock Given, États-Unis par David Pritchard, France par Emmanuel Derieux, Royaume-Uni par Richard Collins et Union européenne par Caroline Pauwels.

    2. Diversité de l'information et indépendance des rédactions (Rapport remis au Ministère de la Culture et des Communications du Québec), juillet 2005.

    Ce document comporte quatre volets:

    - Une synthèse des études concernant les effets de la concentration de la propriété sur les contenus et les modes de fonctionnement des médias;

    - Le point sur les débats qui ont marqué l'examen des modifications proprosées à la législation ou à la réglementation en matière de propriété aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni et dans les pays scandinaves. Nous avons rédigé un texte sunthèse;

    - Le point sur l'expérience canadienne et québécoise;

    - Une brève analyse des modes de gestion visant à assurer une certaine indépendance aux salles de rédaction de quelques médias européens, du journal Le Devoir de Montréal et du Toronto Star.

    Le document se termine par une bibliographie.

     

    3. La propriété croisée dans les marchés francophone et anglophone de Montréal et dans le marché de Vancouver (Rapport présenté au Comité sénatorial permanent des transports et des communications), novembre 2003.

    Cette anlyse fait le point sur les auditoires rejoints par chaque propritéaire important de médias actifs dans ces trois marchés, ainsi que sur le nombre de journalistes à leur emploi.

     

    4. La propriété des médias au Canada (Rapport remis au Comité permanent du patrimoine canadien), février 2003.

    Ce document trace le portrait des dix plus grands groupes canadiens de communication, analyse la propriété des médias par secteur, fait état de la situation prévalant alors dans quelques pays (France, Royaume-Uni, États-Unis et Mexique) et propose des pistes de réflexion.

     

    5. La propriété croisée des médias au Canada (Rapport présenté au CRTC et à Patrimoine canadien), février 2001

    Cette étude, réalisée par un groupe de chercheurs, comprend d'abord une analyse économique de ce phénomène relativement nouveau ainsi qu'une réflexion sur les incidences de la concentration sur la diversité et le pluralisme. Un tour d'horizon de la réglementation étrangère ainsi que des autres modes possibles d'intervention en la matière est ensuite proposé.

    Vous pouvez consulter la table des matières (en format html)

    ou télécharger le document (en format pdf). Comme il totalise 129 pages, nous l'avons séparé ici en trois parties:
    - la présentation et les trois premières sections (points de vue exprimés au Canada; contexte industriel; diversité et pluralisme)
    - les sections 4 à 6 (l'expérience étrangère; les moyens autres que la régulation étatique)
    - la bibliographie et les annexes

    6. La concentration de la presse à l'ère de la "convergence" (Dossier remis à la Commission de la culture de l'Assemblée nationale du Québec, dans le cadre du mandat portant sur "Les impacts des mouvements de propriété dans l'industrie des médias"), février 2001

    Cette étude rappelle la genèse de la concentration et situe les grandes transactions de l'an 2000 au Canada dans le cadre du phénomène global de la constitution des grands conglomérats multimédias. Elle fait état des positions diverses exprimées sur la question et présente un sommaire de l'intervention étatique en matière de propriété des médias en Europe et en Australie. Sans proposer une piste précise d'intervention aux députés de la commission de la culture, elle situe en conclusion quelques paramètres pour une telle intervention.

    table des matières du document (html)

    rapport (en format pdf)

    Portrait de la propriété des médias et de la législation en la matière dans cinq pays, au moment de l'étude:

    - Australie
    - États-Unis
    - France
    - Irlande
    - Suède