Journalisme
11 Mai 2022 08H15
Image par Gerd Altmann de Pixabay

Des communications de masse aux transformations de l’écosystème médiatique numérique

Lieu : CSL-3788, pavillon Louis-Jacques-Casault, Université Laval

Ce colloque à la fois en ligne et en présentiel dans le cadre du congrès de l’ACFAS est à la fois bilan et prospective, à l’occasion du 30e anniversaire du Centre d’études sur les médias (CEM).

Les « troubles de l’information » (désinformation, infodémie, polarisation, populisme…), dans un espace public numérique dominé par les médias sociaux et autres grandes plateformes, constituent un défi majeur de notre époque, notamment quant à la qualité des débats publics et au fonctionnement des institutions démocratiques. Ce sont aussi des révélateurs et des accélérateurs de la crise des médias et de l’information; ils imposent un renouvellement des objets et des objectifs de la recherche sur le journalisme et les écosystèmes médiatiques numériques.

Il nous faut une meilleure compréhension globale et générale des transformations rapides et radicales, toujours en cours, de l’écosystème médiatique numérique. Cet écosystème inclut les médias eux-mêmes, mais aussi les différentes composantes de l’environnement économique, politique et social dans lequel ils s’inscrivent et avec lesquelles ils interagissent.

Les séances s’articuleront autour du thème général des transformations de l’écosystème médiatique numérique, lequel se décline dans les quatre axes de la programmation scientifique du CEM :

  • La situation des journalistes professionnels;
  • Les politiques publiques et l’économie des médias;
  • La nature hybride de l’information, y compris l’émergence de nouvelles formes journalistiques;
  • Les pratiques informationnelles des citoyens, tout particulièrement les plus jeunes.

Alors que les gouvernements du Canada et du Québec amorcent la mise en œuvre de véritables politiques culturelles et médiatiques pour l’ère numérique et que la régulation des géants du Web commence à prendre forme, le moment est opportun pour tenir cette réflexion collective et ouverte entre spécialistes des milieux de la recherche, des médias et des institutions publiques.

Le colloque comprendra deux conférences d’honneur, en ouverture et en clôture de l’événement, ainsi que sept séances sous forme de tables rondes thématiques.