Développement et expérimentation d’outils éducatifs pour contrer la désinformation en ligne chez les jeunes adultes

2020 / Journalisme, Publics
Mots-clés: Internaute, Journalisme, Médias en ligne, Médias sociaux

De nombreuses initiatives ont été lancées au Canada et ailleurs dans le monde pour répondre aux inquiétudes suscitées par la désinformation en ligne. Plusieurs outils et ressources numériques de formes variées (texte, vidéo, multimédia; quiz, jeux, conseils pratiques) ont été conçus pour aider les internautes à se prémunir contre les « fausses nouvelles » sur internet. Toutefois, l’efficacité de ces solutions proposées a rarement été testée. Le Centre d’études sur les médias souhaite contribuer à combler ce manque de connaissances en se penchant particulièrement sur les besoins et sur l’apprentissage de ces outils et ressources par des personnes faiblement scolarisées ou à faible revenu. Pour ce faire, le CEM prévoit réaliser une expérience en plusieurs étapes avec 500 participants dans trois villes québécoises.

Photo par Taras Chernus, Unsplash

L’objectif est de concevoir et réaliser une étude sur l’efficacité d’un outil d’apprentissage vidéo pour mitiger les effets négatifs de la désinformation et de la mésinformation en ligne sur les pratiques informationnelles des jeunes adultes francophones (18-35 ans) de milieu défavorisé en contexte urbain. L’outil lui-même vise à augmenter l’appréciation critique des sources et contenus d’information (p.ex. perceptions liées aux sources et contenus, capacité de douter et d’évaluer l’information), améliorer les connaissances quant aux stratégies de vérification de l’information, améliorer la capacité d’appliquer différentes stratégies de vérification de l’information et adopter des pratiques prudentes en matière de partage d’information en ligne. La pandémie a obligé à revoir certains aspects du projet, notamment à ajouter le développement d’un outil adapté au contexte de la COVID-19, et à préparer une expérience en ligne en attendant de pouvoir réaliser des travaux sur le terrain.

Les résultats, prévus dans l’année financière 2021-2022, seront publiés dans un rapport en libre accès, visant un public non scientifique, sur le site web du CEM. Certaines activités de diffusion seront alors organisées.

Cette étude, sous la direction du Centre d’études sur les médias, sera réalisée par une équipe de chercheurs multidisciplinaire de haut niveau qui comprend Colette Brin, chercheuse principale du projet (Information et communication, U. Laval), Virginie Hébert, coordonnatrice (docteure en Information et communication, U. Laval), Valérie-Anne Mahéo, (Sc. politique, U. Laval), Kimiz Dalkir (School of Information Studies, McGill), Thierry Giasson (Sc. politique, UL), Philip Jackson (Psychologie, UL) et Normand Landry (Communication, TÉLUQ).