Recherche
CEM   Publications   Nous joindre  
   
   

Publications

Les publications du Centre d'études sur les médias cernent des problématiques d'actualité sur lesquelles elles jettent un regard original. Écrites dans un style très accessible, les études intéressent autant les chercheurs que ceux qui oeuvrent dans les médias.

Pour consulter la table des matières de ces ouvrages, cliquez sur le titre désiré.

Pour commander une publication, contactez le Centre d'études sur les médias par courriel, téléphone : (418) 656-3235, télécopieur : (418) 656-7807.

  • CROP, L'opinion des Québécois à l'égard des plateformes numériques. Septembre 2016 (dévoilé le 18 novembre 2016), 19 p.
Le Centre d'études sur les médias a mandaté CROP pour réaliser une enquête auprès d'un panel web de 1 000 répondants québécois sur quelques questions relatives à leur utilisation et leur perception des plateformes numériques de musique et de contenus audiovisuels.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

La publication présente les résultats de la cinquième enquête du Centre d'études portant sur les pratiques des Québécois en matière d'information. On peut y suivre l'évolution depuis 2007, année de la première enquête.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

Les préoccupations quant aux relations entre médias et politique ne datent pas d’hier. Les critiques, souvent partisanes, des liaisons politiques des propriétaires ainsi que des partis pris des journalistes font périodiquement surface, ici comme ailleurs. Ce vieux débat a pourtant pris une tournure inusitée au Québec à l’occasion de l’arrivée en politique active de Pierre Karl Péladeau. Élu député en avril 2014, il est devenu en mai 2015 le chef du Parti québécois, qui forme l’opposition officielle à l’Assemblée nationale du Québec. M. Péladeau est l’actionnaire de contrôle du groupe Québecor, acteur de premier plan du milieu des communications et de la culture.

Nous nous attardons dans le présent document aux relations entre le monde des élus et celui des médias d’information. La première partie est consacrée à une mise en contexte de la question. La deuxième partie propose un bref exposé sur la nature de ce « quatrième pouvoir » que constitue la presse et sur l’indépendance de celle-ci vis-à-vis des pouvoirs classiques et constitutifs de l’État, ainsi qu’une analyse de diverses propositions mises de l’avant, ici et ailleurs, pour éviter les possibles situations de conflits d’intérêts que crée un cumul des pouvoirs.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

Ce rapport vise à décrire et à analyser les moyens légaux mis à la disposition des États en vue de réguler le comportement de leurs élus. Il s’intéresse également aux modalités d’intervention qui régissent actuellement la déontologie de certaines autres charges publiques.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

  • Daniel Giroux, État de la concentration de la propriété des médias d’information de langue française au Québec. Novembre 2015, 16 p.
Ce document propose d’abord un tableau des médias d’information francophones appartenant aux principaux acteurs du domaine au Québec. Il présente ensuite des données sur les parts de marché, données établies selon la durée d’utilisation ou de fréquentation des diverses plateformes d'un groupe propriétaire.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

  • CROP, Les Québécois et la politique provinciale. Septembre 2015, 10 p.
Le Centre d'études sur les médias a mandaté CROP pour réaliser une enquête auprès d'un panel web de 1 000 répondants québécois sur quelques questions relatives à l'arrivée de M. Pierre Karl Péladeau en politique.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

Ce rapport recense une grande diversité de travaux américains, canadiens et européens, rédigés en français et en anglais et publiés de 1955 à 2015 sur l’enjeu des effets des médias sur la formation des opinions politiques. Il revient sur les théories et hypothèses classiques des effets des médias de masse sur la formation des opinions politiques et balise les débats plus récents dans la recherche sur cette question, en portant une attention particulière aux écrits qui abordent l’impact des médias socionumériques dans le processus.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

  • Sébastien Charlton, Patrons de presse et politique - Compte rendu d’échanges réunissant des experts rassemblés par le Centre d’études sur les médias. Avril 2015, 11 p.
Certains patrons de presse s’engagent en politique active : Pierre Karl Péladeau en constitue ici un exemple qui fait beaucoup parler. D’autres ont un passé politique ou soignent leurs rapports avec des élus pour influencer les choix politiques dans le sens qu’ils souhaitent. Comment assurer la nécessaire distance entre pouvoir politique et pouvoir médiatique ? Ce document fait le compte rendu d'une journée de discussions à ce propos tenue en avril 2015.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

Les chercheurs ont mené des entrevues en profondeur auprès de 30 jeunes âgés entre 18 à 25 ans pour mieux comprendre l'utilisation qu'ils font de Facebook pour s'informer. Ils ont notamment relevé et analysé toutes les traces d’activités sur Facebook à des moments précis de la crise étudiante du printemps 2012, évènement qui s’est avéré le plus médiatisé et le plus débattu au Québec ces dernières années.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

Des experts d'Australie, de Belgique, du Canada, d'Espagne, des États-Unis, de Finlande, de France, d'Italie, du Royaume-Uni et de la Suède dressent un état des lieux et des débats à l'égard des instances chargées de réguler le travail journalistique.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

  • Sébastien Charlton, Daniel Giroux et Michel Lemieux, Comment les Québécois s'informent-ils? Novembre 2013, 87 pages. La publication présente les résultats de la quatrième enquête du Centre d'études portant sur les pratiques des Québécois en matière d'information. On peut y suivre l'évolution depuis 2007, année de la première enquête.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

  • Colette Brin et Marilou St-Pierre, Crise des médias et effectifs rédactionnels au Québec. Mars 2013, 60 pages. La publication fait le point sur l'évolution des effectifs et le réaménagement des tâches dans les salles de rédaction au Québec. L'analyse concerne la période 2008-2011 et porte sur les principaux médias nationaux d'information : La Presse, Le Devoir, Le Journal de Montréal, Radio-Canada, TVA, l'agence QMI et la Presse Canadienne.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

  • Josianne Millette et Serge Proulx, Médias et transnationalité : Le Rôle des médias et d'Internet dans la trajectoire identitaire de jeunes (18-25 ans) issus de l'immigration. Février 2013,178 pages. Les deux auteurs appartiennent au Groupe de recherche et observatoire des usages et cultures médiatiques de l'UQAM. La recherche porte sur les liens entre les usages médiatiques et la négociation identitaire de jeunes adultes immigrants ou issus de l'immigration de la région de Montréal. Pour ce faire, les chercheurs ont mené 35 entretiens de longue durée avec de jeunes adultes de 18 à 25 ans issus de l'immigration haïtienne, marocaine, tunisienne, algérienne et française, certains nés au Québec, d'autres non.

Cette publication est disponible en format PDF que vous pouvez télécharger.

Le Centre d’études sur les médias a entrepris au début de l’année 2007 un programme de recherche dont l’objectif est de mieux connaître les pratiques des Québécois en matière d’information et de savoir comment elles évoluent avec le temps. Nous avons mené une première enquête auprès d’un échantillon représentatif de Québécois francophones au début de l’année 2007, une seconde deux ans plus tard et une troisième en 2011. Pour en savoir plus sur les facteurs susceptibles de faire évoluer les comportements dans le temps, nous avons aussi rencontré individuellement un certain nombre des participants à nos enquêtes quantitatives de façon à retracer leurs motivations dans le choix et l’utilisation des médias, particulièrement Internet et les technologies de la communication dites « nouvelles ». Cette publication présente les résultats de ces enquêtes et entretiens.

Cette publication n'est disponible qu'en format électronique PDF que vous pouvez télécharger.

Ce rapport présente les résultats d’une enquête réalisée auprès de députés qui ont siégé à l’Assemblée nationale du Québec entre 1956 et 2009. L’enquête porte sur l’évolution de la consommation médiatique des parlementaires et leur perception de l’influence et de la qualité des médias québécois. Les résultats montrent que les membres de l’Assemblée nationale ont des besoins en matière d’information sur l’actualité qui diffèrent sensiblement de ceux de la population en général, et ce, tant dans la quantité que dans le type de médias consommés. Interrogés sur l’impact de nouvelles pratiques et avancées médiatiques ainsi que sur l’évaluation plus générale qu’ils font de la qualité des médias et de leur influence, les parlementaires québécois portent un jugement nuancé, tout en étant plus sévères en ce qui concerne le compte-rendu fait par les médias de leur propre travail.

Vous pouvez télécharger la publication Les parlementaires de l'Assemblée nationale et les médias: consommation et perception.

Depuis ses débuts, la télévision canadienne est marquée par le défi d’offrir une programmation canadienne diversifiée et de qualité, reflétant et promouvant l’identité canadienne. Afin de faciliter l’atteinte de cet objectif, d’importantes aides financières à la production canadienne indépendante ont été instaurées avec les années. Nous tentons dans cette publication de répartir le financement de la production télévisuelle canadienne de source indépendante selon les genres, l’écoute, le coût des émissions et les diffuseurs, afin de voir si le financement public de ce type de production contribue réellement à la réalisation des objectifs de la politique télévisuelle canadienne.

Vous pouvez télécharger la publication La production télévisuelle canadienne indépendante.

La télévision est le média le plus utilisé par les Québécois lorsqu’ils veulent s’informer, et l’information qui les intéresse le plus a trait aux événements qui se passent dans leur milieu. Le CRTC exige que toute entreprise désireuse d’exploiter une station de télévision dans un marché donné produise des informations locales. Cette obligation est toutefois de plus en plus difficile à porter pour les stations généralistes : la préparation d’un bulletin de nouvelles coûte cher et les revenus publicitaires sont en baisse. Notre étude fait le point sur ce que les stations de télévision généralistes proposaient comme information en 2006-2007 aux citoyens des régions du Québec. Elle cible trois régions, qui représentent environ la moitié de la population québécoise hors de la grande région de Montréal : la Capitale nationale, l’Estrie et le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Depuis le débat sur les « accommodements raisonnables », la couverture médiatique des groupes ethniques a fait l’objet de nombreuses critiques et de plusieurs travaux. Or, il est un autre aspect de cette question qui n’est encore que trop rarement abordé, soit la possibilité pour les médias de contribuer à la création d’un sentiment d’appartenance envers une communauté. Nous nous sommes donc intéressés aux habitudes de fréquentation des médias des membres de trois communautés culturelles montréalaises, soit les communautés italienne, haïtienne et maghrébine. La présente recherche représente une première tentative pour mieux comprendre les facteurs d’influence de l’attachement au pays d’origine par l’entremise des médias, ainsi que l’impact de cet attachement sur l'ensemble des habitudes de fréquentation médiatique de ces communautés.

  • How Quebecers Consume the News. March 2010, 129 pages. This publication has been done with the collaboration of the Canadian Media Research Consortium.

In 2007, the Centre d’études sur les médias undertook a research program with the goal of gaining a better understanding of Quebecers’ news habits and learning how they are changing over time. We conducted our first survey with a representative sample of Francophone Quebecers early in 2007 and a second survey two years later. To learn more about the factors likely to shape behaviour over time we also met individually with a number of the participants who took part in our quantitative surveys and tried to determine what motivates them when they choose and use the media, especially the Internet and the so-called new communication technologies. This publication presents the findings of all the work we have done since 2007.

Cette publication rapporte les résultats d'une analyse du contenu de trois quotidiens régionaux : Le Quotidien de Saguenay, Le Soleil de Québec et La Tribune de Sherbrooke pour les années 2007, 2002 et 1992. Quelles parts de leur contenu ces journaux consacrent-ils, notamment, à l'information, à l'information locale et régionale, aux sujets lourds par rapport aux sujets légers, aux articles préparés par leurs propres journalistes par rapport à ceux provenant d'agences de presse? Par rapport aux années antérieures, y trouve-t-on davantage ou moins d'information ? d'information locale et régionale? de sujets lourds? d'articles préparés par leurs journalistes? de photos? Ya-t-il autant de nouvelles qu'avant? Sont-elles aussi longues ou plus courtes?

Vous pouvez télécharger la publication Le cas des quotidiens.

Journalism in North America has changed profoundly over the past 20 years or so. The publics and the conditions in which journalism is practiced have changed radically as a result of sweeping technological, economic and cultural change. To provide a current, local definition of quality journalism, we examined statements by journalists, as well as executives and managers, from Quebec’s news media.More specifically, we are interested in subjects that journalists consider priorities, the formats for newscasts or public affairs programs they consider preferable and the type of journalism they like to see and want to see more of. As well, we examined the principles and standards underlying the practice of journalism and the objectives – large and small – that journalists adopt, as well as their models and influences.

  • Philippe Marcotte, La qualité du journalisme vue par ceux qui le pratiquent. Août 2008, 116 pages. Cette publication a été réalisée en collaboration avec le Consortium canadien de recherche sur les médias.

    Les journalistes ne définissent sans doute plus le « bon » journalisme de la même manière aujourd'hui qu'il y a 20 ou 30 ans. Les facteurs qui ont pu influencer les contours de la notion de qualité ne manquent pas. Mentionnons les conditions de pratique du métier qui ont évolué, l'arrivée des nouveaux médias et le fait que les attentes du public ne soient plus les mêmes. Cet ouvrage fait la synthèse de ce qu'une soixantaine de journalistes et cadres de l'information québécois nous ont dit lors d'entrevues concernant divers aspects de la qualité journalistique. Nous nous sommes intéressés, notamment, aux sujets qu'ils jugent prioritaires, au type de journalisme qu'ils aiment voir, aux principes et aux normes qui les guident, de même qu'aux objectifs - petits et grands- qu'ils se donnent.

  • Sous la direction de Daniel Giroux et de Florian Sauvageau , La rencontre des anciens et des nouveaux médias. Actes du colloque sur les modèles d'affaires et la régulation tenu à Montréal en novembre 2006. Novembre 2007, 206 pages. Cette publication a été réalisée en collaboration avec le Consortium canadien de recherche sur les médias.

    Ce livre est consacré à l'économie des médias, anciens et nouveaux, et à leur régulation. Quels modèles d'affaires, s'il en est, permettront aux nouveaux médias de réaliser les espoirs mis en eux? Qui paiera la note? Les usagers? Les annonceurs? De quelle manière? Quelle est l'influence réelle de l'arrivée des nouveaux médias sur la santé financière des radiodiffuseurs traditionnels? Doit-on, et peut-on, réglementer ces nouveaux médias et, en particulier, les astreindre aux exigences de la présente Loi sur la radiodiffusion? Les fondements et les motifs de l'intervention de l'État sont-ils les mêmes pour les anciens et les nouveaux médias? Le rôle actif que joue le consommateur-producteur de contenus y change-t-il quelque chose? Et quelle est l'ampleur de la participation des usagers aux nouvaux médias?

  • Edited by Daniel Giroux and Florian Sauvageau , The Confrontation of Old and New Media. Proceedings of the Seminar on Business Models and Regulation held in Montreal in November 2006. November 2007, 192 pages. This publication has been done with the collaboration of the Canadian Media Research Consortium.

    This book is devoted to the economics of the media, both old and new, and their regulation. Which business models, if any, will enable the new media to live up to the hopes invested in them? Who will pay the bill? Users? Advertisers? How? What is the real impact of the arrival of the new media on the financial health of traditional broadcasters? Must we, can we, regulate these new media and, in particular, impose on them the requirements of the existing Broadcasting Act? Are the foundations or the reasons for State intervention the same for the old and the new media? Does the active role that consumers/content producers play change anything? And what is the extent of user participation in the new media?

  • Philippe Macotte et Daniel Giroux (dir.), La presse hebdomadaire régionale du Québec; analyse de l'évolution de son contenu. Mai 2007, 60 pages (Collection Les Cahiers-Médias, no 16).

    La presse régionale retient rarement l'attention de la communauté des chercheurs. Pourtant, elle joue un rôle important dans la vie des régions et intéresse les citoyens. Nous proposons ici le résultat de travaux concernant les hebdos, ces acteurs peut-être les moins connus de la presse régionale, mais qui, pourtant, distribuent quelque 3,4 millions d'exemplaires chaque semaine dans les régions du Québec. Nous avons analysé l'évolution du contenu de dix de ces titres. Quelle part consacrent-ils à l'information, et à l'information lourde par rapport à l'information légère? Leurs articles concernent-ils d'abord l'nformation locale et régionale? Le fait d'appartenir à de grands groupes comme Quebecor et Transcontinental change-t-il la donne?

  • Marc Raboy et Florian Sauvageau (sous la direction de), Le rôle de l?État dans la gouvernance de la radiodiffusion; The Role of the State in Broadcasting Governance. Actes du séminaire tenu en janvier 2005.Avril 2006, 225 pages. Cette publication est réalisée en collaboration avec la Chaire Beauverbrook en éthique, média et communication et le Consortium canadien de recherche sur les médias.

    Comment imaginerait-on le rôle de l?État dans le domaine de la radiodiffusion, au 21e siècle, si l?on pouvait faire abstraction de ce qui existe ? Quels outils privilégierait-on ? Dans le cas du Canada par exemple, ou de la Grande-Bretagne, créerait-on toujours aujourd?hui, si elles n?existaient pas, de grandes organisations semblables à Radio-Canada ou à la BBC ? Ne serait-on pas tenté, à tort ou à raison, mais selon l?air du temps, de laisser plus de place au secteur privé ? Faudrait-il alors l?aider à réaliser certains objectifs, culturels ou autres, que l?État juge essentiels et que le marché ne peut assurer ? Faut-il subventionner le secteur privé ? Ou alors le réglementer ? Sioui, jusqu?où et comment ? Des organismes de réglementation comme le CRTC au Canada ou le CSA en France sont-ils toujours des outils appropriés ? Que ferait-on si tout cela n?existait pas ?

  • Claire Boily, sous  la direction scientifique de Madeleine Gauthier, Les 18-24 ans et l?information. Mars 2006. 138 pages. Cette publication a été réalisée en collaboration avec le Consortium canandien de recherche sur les médias.

    On dit souvent des 18-24 ans qu'ils ont de moins en moins d'intérêt pour l'information. Ce jugement est-il fondé? Quel type d'information recherchent-ils ? Où et comment ces jeunes s'informent-ils ? Quelle place accordent-ils à Internet ? Quelle est l'importance, pour eux, de la gratuité ? Comment l'information s'insère-t-elle dans leur vie fort active ? Comment perçoivent-ils les médias ? Ce qui leur est proposé les intéresse-t-il ?

    Voilà quelques-unes des questions posées à 70 jeunes adultes de Montréal, Toronto et Vancouver rencontrés en petits groupes.

    • Claire Boily, under the scientific direction of Madeleine Gauthier, The 18-24 Age Group and the News . March 2006. 136 pages. This publication has been done with the collaboration of the Canadian Media Research Consortium.

      The main objective of this research is to study young adults and their interest in information so as to verify whether their apparent lack od interest in the social and political information disseminated by the media is real and also to explore their representations of the media. Seventeen interviews were conducted with a total of 70 respondents: 18 in Vancouver, 21 in Toronto and 31 in Montreal. The interviews took the form of focus groups, generally involving five individuals.

  • Daniel Giroux, Florian Sauvageau et Gaëtan Tremblay (sous la direction conjointe de) La propriété étrangère en radiodiffusion : le débat canadien à la lumière de l'expérience étrangère, juin 2004, 116 pages (Collection Les Cahiers-Médias, no 15).

    Ce document se veut une contribution au débat qui concerne les limites existantes à la propriété étrangère en radiodiffusion. Il passe, d'abord, en revue les arguments avancés par ceux qui souhaitent maintenir les règles, ceux qui veulent les assouplir et ceux qui croient qu'il faut les abandonner. Ensuite, trois experts étrangers australien, français et britannique nous brossent un portrait de la situation et font état des débats qui ont cours dans leur pays respectif.

  • LA CONVERGENCE : des promesses folles aux espoirs déçus. Acte du colloque tenu à Montréal en novembre 2002.

    Au début de l'an 2000, l'intégration de Time Warner à America On Line (AOL) marque le mariage des anciens et des nouveaux médias et concrétise « la convergence » des réseaux de distribution et des contenus. Dans les mois qui suivent, en Amérique comme en Europe, les fusions et les acquisitions se multiplient.

    À la fin de l'année 2000, l'euphorie qui avait accompagné les grandes manoeuvres des mois précédents s'est estompée. Les cours boursiers des nouveaux médias se sont effondrés. Les actionnaires ne croient plus les promesses faites sous le signe de la « convergence » et de la « synergie ». La convergence des entreprises vacille. Celle des contenus se cherche et tâtonne. Qui a contribué à créer l'euphorie et qui l'a propagée &endash; les analystes financiers, les gourous, et les médias qui leur ont offert une tribune. La convergence a-t-elle un avenir ?

  • Marc Raboy (direction), L'avenir de la réglementation de la radiodiffusion, mars 2003, 207 pages (Coll. Les Cahiers-médias, no 14).

    Ce document traite de la réglementation de la radiodiffusion dans l'univers médiatique issu du déploiement de nouvelles techniques de diffusion ainsi que de la libéralisation des échanges. Il examine comment la réglementation de la radiodiffusion s'exerce dans le monde et propose des pistes d'avenir propres à la situation canadienne. Huit experts étrangers ont collaboré à cette recherche en abordant quatre thèmes : l'intérêt public, la problématique transfrontalière, les nouveaux contenus et la production nationale.

  • Médias et vie démocratique. Actes d'un séminaire tenu à Québec le 1er novembre 2002. Centre d'études sur les médias/Conseil de presse du Québec, mai 2003, 150 p.

    Des professeurs, experts et journalistes du Québec, des États-Unis et d'Angleterre se sont penchés sur les notions du droit du public à l'information et de la responsabilité des médias dans une société démocratique. Quelle contribution à la vie démocratique faut-il attendre des médias ? Quelle information ? Pour quelle démocratie ? La liberté de presse donne-t-elle tous les droits aux propriétaires ?

  • La violence à la télévision et les jeunes : pas de tueries dans nos écoles donc pas de problème. Actes d'un colloque tenu à Montréal le 19 avril 2002 (sous la direction de Normand Turgeon). Centre d'études sur les médias, décembre 2002, 145 p.

    Ce colloque visait à discuter des conséquences possibles de la présence de violence physique ou psychologique dans les produits télévisuels destinés aux jeunes. Des présentations ont traité de la façon dont la violence à la télévision est perçue par les individus et des effets de celle-ci sur les enfants et les adolescents (peur, anxiété, hostilité, désensibilisation et perte de sommeil). Les participants ont aussi examiné s'il existait des solutions, ou du moins des pistes de réflexion à envisager afin de faire face à ce problème social. La publication rend aussi compte de l'évolution, de 1993 à 2001, des actes de violence (nombre et toxicité) à l'antenne des six réseaux généralistes canadiens.

  • Daniel Giroux et Florian Sauvageau (direction), Portrait de la télévision publique dans dix pays, dont le Canada, décembre 2001, 152 pages (Coll. Les Cahiers-médias, no 13).

    L'univers médiatique dans lequel évolue la télévision de service public se transforme de manière si importante depuis quelques années que de nouveaux débats concernant son mandat et ses activités se sont ajoutés à d'autres, qui persistent.

    L'analyse de la situation actuelle de la télévision publique généraliste en Allemagne, en Australie, en Belgique, en France, en Italie, en Nouvelle-Zélande, au Portugal, au Royaume-Uni et en Suède met en lumière la panoplie des voies empruntées par les uns et les autres pour relever les grands défis auxquels ils sont confrontés. Elle peut, en cela, apporter des éclairages utiles à ceux qui s'intéressent ou qui se préoccupent de l'avenir de la télévision publique canadienne ou de celle d'un autre pays.

  • Richard Collins et Florian Sauvageau (direction), Liberalisation and public service broadcasting / Libéralisation et radiodiffusion publique, juillet 2001, 83 pages.

    Le Centre d'études sur les médias et le British Film Institute tenaient un séminaire d'experts en octobre 1999 à Londres sous le thème «Libéralisation et radiodiffusion publique». Cette plaquette propose un compte rendu détaillé des discussions auxquelles une trentaine d'universitaires et de cadres supérieurs du milieu de la télévision ont participé.

  • Anne Gilbert (avec la collaboration de Zachary Ouellette-Tremblay), Systèmes locaux de circulation de l'information : les effets de milieu, mai 2001, 87 pages (Coll Les Cahiers-médias, no 12).

    À la suite de la publication de cette étude, le Centre d'études sur les médias a organisé un colloque qui s'est tenu en juin dernier à Drummondville. Des représentants de différents médias ainsi que de divers organismes de développement régional ont eu l'occasion d'échanger sur le rôle que jouent les médias dans le développement économique des régions. Une synthèse des discussions est disponible.

  • Marie-Hélène Lavoie et Chris Dornan (direction de F. Sauvageau), La concentration de la presse écrite: un «vieux» problème non résolu, 2000, 66 pages (Coll. Les Cahiers-médias, no 11).

    Deux textes forment cette étude qui actualise la problématique de la concentration de la presse écrite. Le premier texte cerne le débat qui fut réanimé dans les années 1990 au Canada anglais devant l'ampleur qu'a prise le groupe Hollinger. Le texte fournit aussi des données sur la propriété des quotidiens et des hebdomadaires canadiens et rappelle les grandes lignes des deux repères historiques de la réflexion sur la concentration que constituent le Comtié Davey et la Commission Kent. Le second texte, en anglais, passe en revue un ensemble d'études américaines sur l'impact de la propriété des entreprises de presse sur la qualité des journaux.

  • Claire Boily, Les 18-24 ans et les médias, Centre d'études sur les médias, février 2000, 91 pages (Coll. Les Cahiers-médias, no 10).

    Ce rapport est le résultat d'une recherche de type exploratoire qui visait à comprendre le comportement des jeunes adultes à l'égard des médias au-delà des statistiques sur le phénomène. L'approche qualitative utilisée ici a permis, à partir d'entrevues semi-dirigées, de cerner les attitudes et les caractéristiques des pratiques en les situant dans une analyse globale de l'emploi du temps. Les jeunes adultes présentent une grande diversité de comportements dans la consommation des médias. Certaines caractéristiques propres à la jeunesse aident à comprendre ces pratiques : importance de la sociabilité, mode de vie actif laissant peu de place aux habitudes fixes dans les temps libres, désir d'autonomie, etc. Cette étude a été réalisée à l'INRS - Culture et société sous la direction de Madeleine Gauthier.

  • La télévision entre culture et commerce. Synthèse d'un séminaire tenu à Montréal le 8 octobre 1998 (préparée par Jean-Pierre Fournier). Centre d'études sur les médias/Institut européen de la communication, novembre 1999, 43 p.

    En moins de 50 pages, ce petit livre trace une synthèse des réflexions de spécialistes québécois et européens des politiques culturelles concernant la télévision. Comment la télévision peut-elle encore jouer un rôle culturel dans le contexte de la mondialisation du commerce ?
    coût : 8 $

  • Marc Ménard et Frédéric Le Brouar, Les télévisions spécialisées au Québec: évolution du marché dans la perspective d'une libre concurrence, (Coll. Les Cahiers-médias, no 8), 52 p. coût : 15 $

  • Dave Atkinson, L'avenir de la télévision généraliste francophone, juillet 1998 (Coll. Les cahiers-médias, no 6), 48 p.

    Les chaînes généralistes francophones doivent désormais composer avec la multiplication des chaînes spécialisées et, pour corrolaire, une concurrence plus vive et une baisse des parts de marché. Dave Atkinson pose la question: y-a-t-il un avenir pour la télévision généraliste et, si oui, lequel? Au fil de l'essai, l'auteur examine l'âge d'or puis le déclin de la télévision généraliste, et il aborde les défis qui se présentent à elle en termes d'auditoire, de publicité et de contenus.
    coût : 15 $

  • L'information à la radio privée dans l'univers fragmenté des médias : Un portrait à partir de neuf marchés canadiens, juillet 1998 (Coll. Les cahiers-médias, no 5), 70 p.

    Que diffusent aujourd'hui les stations de radio canadiennes en information? Quelle est la place de l'information radiophonique dans l'ensemble de l' « offre » des médias en information? Cette étude fait le point sur ces questions en fournissant de nombreuses données inédites sur l'état actuel du volet information dans les stations des petits et des grands marchés, de même que sur l'appréciation et les attentes des auditeurs canadiens.
    coût : 15 $

  • Deleu, Christophe, François Demers et Mylène Paradis, Internet, les médias et les journalistes. Les expériences nord-américaine et française, avril 1998 (Coll. Les cahiers-médias, no 4), 71 p.

    Le Cahier-média no 4 est le fruit d'une recherche sur les médias et Internet menée de façon concertée par le Centre de recherche de l'École supérieure de journalisme de Lille et le Centre d'études sur les médias. Les textes de Deleu et Paradis permettent de mesurer l'incidence d'Internet sur le fonctionnement des médias et sur les pratiques journalistiques en France, au Canada et aux États-Unis. Le premier texte du cahier, écrit par Demrs, porte sur les défis que pose Internet au journalisme.
    coût : 15 $

  • Dave Atkinson, La production télévisuelle à Québec. Évolution et enjeux, juillet 1997 (Coll. Les cahiers-médias, no 2)

    Cette étude retrace l'évolution de la production télévisuelle à Québec depuis les deux dernières décennies et analyse les politiques du CRTC en matière de télévision locale. La télévision «miroir», celle qui n'est diffusée que localement et qui informe la population sur l'actualité et les affaires publiques régionales, aura-t-elle encore sa place face à la «télévision fenêtre», celle qui est destinée au réseau? L'auteur de l'étude a constaté en engouement certain pour cette télévision qui répond davantage aux intérêts économiques de plusieurs acteurs de la télévision: les stations, les réseaux et certains groupes de pression.
    coût: 15 $

  • Marc Ménard, Les marchés télévisuels asiatiques. Existe-t-il un marché pour l'exportation?, 1997 (document préparé pour le Séminaire «Direction Asie», tenu à Montréal le 18 juillet 1997; Coll. Images & monde, no 2)

    Ce rapport d'une centaine de pages présente dans un premier temps un portrait de l'activité télévisuelle en Asie, un secteur complexe et en transformation rapide qui est soumis à plusieurs mouvements: l'internationalisation, la privatisation/déréglementation, et la localisation/régionalisation des programmes. Il évalue ensuite l'importance des exportations de programmes en Asie, avant de situer brièvement le marché dans chacun des pays. L'auteur conclue à la lumière des multiples données analysées que «malgré la complexité et la difficulté de ce marché, son importance et son potentiel de croissance sont tels que l'on peut difficilement se permettre de l'ignorer».
    coût: 50 $

  • Marc Ménard, Le marché télévisuel allemand, 1997 (document préparé pour le Séminaire «Direction Allemagne», tenu à Montréal le 11 février 1997; coll. Images & monde, no 1) (version anglaise disponible; voir la table des matières de la version anglaise)

    Portrait du marché allemand de la télévision: cadre législatif et réglementaire du système télévisuel, évolution du paysage télévisuel, revenus et concurrence, programmation, concentration de la propriété, opportunités à saisir. Cette publication est la première d'une série qui accompagne les séminaires «Images et mondes: Les marchés internationaux et l'industrie de l'audiovisuel».
    coût: 50 $

Travaux de recherche

Portraits sectoriels

Propriété des médias

Concentration des médias

Archives

Consortium canadien de recherche sur les médias

Projet J




   
Tendances