Radio

Le Québec est desservi par une centaine de stations de radio privées à but lucratif. Ce nombre a peu varié ces dernières années, même si quelques stations diffusant sur la bande AM et établies dans leur milieu depuis longtemps ont dû fermer leurs portes depuis la décennie 1990. On pense notamment aux stations CJMS et CINW, à Montréal, ou CJRP et CHRC, à Québec. D’autres, sur la bande FM, les ont remplacées.

Le service public exploite deux réseaux dans chacune des deux langues officielles. Leur programmation comporte des décrochages locaux (dix stations locales au Québec1). On compte aussi 75 stations de radio communautaires ou autochtones, six stations étudiantes, deux stations touristiques et deux stations religieuses détentrices de licences non commerciales2.

On peut dorénavant écouter une panoplie de stations ou d’émissions en ligne, soit de manière continue, soit en sélectionnant des productions proposées en fichier balado. De surcroit, plusieurs procédés font concurrence aux services conventionnels : radio par satellite, vidéos musicaux présentés sur YouTube et, plus récemment, les services musicaux personnalisés tels Spotify, Amazon Music, Apple Music et autres Google Play Music.

En octobre 2018, Québecor a lancé Qub, une radio exclusivement en ligne. On y trouve des contenus originaux de même que des rediffusions d’émissions d’information du réseau télé TVA. 

 

Mise à jour : octobre 2018

[1] En y incluant CBOF-FM, qui diffuse d’Ottawa mais dessert aussi l’Outaouais, où elle possède des réémetteurs.

[2] Sont exclues du calcul une douzaine de stations religieuses qui ne diffusent que quelques heures chaque semaine et quelques stations éducatives diffusant par intermittence.