Télévision

Québecor et BCE sont les acteurs les plus importants en télévision privée au Québec depuis que cette dernière entreprise a obtenu l’approbation du CRTC, en 2013, pour l’acquisition d’une partie des services spécialisés du groupe Astral Média. 

Québecor possède le réseau le plus écouté de la province, TVA, la chaîne d’information continue LCN, neuf autres canaux spécialisés ainsi qu’un service à la carte et un de vidéo sur demande. Au nombre des canaux spécialisés, on remarque Évasion et Zeste dont le CRTC a entériné l’achat des mains de Serdy en janvier 2019. Québecor a aussi lancé en 2011 la chaîne d’information en continu anglophone Sun News Network, qui n’a toutefois jamais trouvé le chemin de la rentabilité jusqu’à sa fermeture en février 2015.

Au début du mois d’avril 2020, le CRTC a autorisé BCE à se porter acquéreur de V, le troisième réseau le plus écouté. Remstar qui en était propriétaire depuis 2008 a cumulé des pertes financières totalisant 16,5 millions de dollars au cours des années 2017, 2018 et 20191.BCE détient le réseau anglophone le plus populaire CTV et 11 canaux spécialisés ou payants francophones depuis l’acquisition d’Astral, en plus d’un service à la carte. Corus est devenu propriétaire de quatre services que possédaient à parts égales Astral et Shaw, alors que Remstar a pris le contrôle de MusiquePlus et de MusiMax (renommé plus simplement MAX à l’automne 2016). En octobre 2017, Corus annonçait avoir cédé Historia et Séries+ à BCE, mais la transaction est finalement refusée par le Bureau de la concurrence. C’est la deuxième fois que BCE tente en vain d’acquérir ces stations : en 2013, le CRTC et le Bureau de la concurrence avaient exigé que BCE s’en dessaisisse après les avoir obtenues d’Astral. BCE exploite aussi des stations de radio au Québec, ainsi que plusieurs services spécialisés de langue anglaise. Corus est également très active dans ce dernier secteur.

Québecor et Cogeco sont par ailleurs chacun propriétaires d’importants réseaux de distribution par câble au Québec, alors que BCE détient le système de distribution par satellite Bell Télé ainsi que Bell Fibe, qui utilise le protocole IP (Internet Protocol).

Outre ses cinq stations de télévision généraliste, Radio-Canada exploite des services d’information en continu, un dans chaque langue, et possède le canal spécialisé culturel ARTV ainsi que ICI Explora, qui se consacre aux sciences, à l’environnement et à la santé. Pour sa part, Télé-Québec opère une chaîne à mission essentiellement éducative et culturelle en plus de Canal Savoir, une autre chaîne à visée éducative.

1. Principaux groupes privés de télévision et leurs actifs au Québec

Groupes Télévision globale Télévision spécialisée et payante de langue française Distribution
Québécor

Réseau TVA et les six plus importantes stations qui forment le réseau ;

En partenariat à hauteur de 45 % avec Marc Simard : deux stations affiliées à TVA, une station affiliée à Radio-Canada, une station affiliée à V

LCN, AddikTV, Casa, Évasion, Moi & Cie Télé, Prise 2, TVA Sports, TVA Sports 2, Yoopa, Zeste TV; Vidéotron opère le réseau de télévision communautaire MAtv

Vidéo sur demande/télé à la carte ou payante :

Illico sur demande, Indigo

Vidéotron
BCE (Bell Média)

Réseau V et les cinq plus importantes stations qui forment le réseau. 

La station montréalaise du réseau CTV

Vrak TV, Canal D, Canal Vie, RDS, RDS Info, RDS2,

Ztélé, Investigation

Télé à la carte ou payante :

Super Écran

Cinépop

CRAVE

Bell Télé

Bell Fibe

Corus Entertainment La station montréalaise du réseau Global Historia, Séries +, Télétoon, Disney la chaîne  
Radio-Nord

Deux stations affiliées à TVA

Deux stations affiliées à V*

   
Marc Simard En partenariat à hauteur de 55 % avec Québecor : deux stations affiliées à TVA, une station affiliée à V.    
Remstar   ELLE Fictions, Max  

Source : Compilation du CEM à partir de données du CRTC.

*La station CKRN-DT Rouyn-Noranda, qui appartenait à Radio-Nord et était affiliée à Radio-Canada, a été fermée en mars 2018. L’entreprise déclarait alors que le temps d’antenne qui y était consacré à l’information locale serait repris par ses deux autres stations qui desservent la région.

Pour l’ensemble du marché francophone canadien, Québecor recueille 38,4 % des parts d’écoute, la Société Radio-Canada 19,3 %, BCE 15,7 %, Corus 10,2 % et Vmedia (Remstar) 8,2 %2. Ces données ont trait à l’année 2018, soit avant la transaction qui envoie V dans le giron de BCE. Quant au partage des revenus, les données fournies par le CRTC concernent l’ensemble de la radiodiffusion canadienne. BCE en accapare 32 %, Corus et la SRC/CBC 18 % chacun, Rogers 15 %, Québecor 6 % et V 1 %.

 

Notes
[1] Source : CRTC, Rapport annuel cumulé (relevés financiers) de Remstar pour 2017, 2018 et 2019.

[2]. Source : Numeris, rapporté par le CRTC dans Rapport de surveillance des communications 2019.

 

Mise à jour : août 2020